Blog Cloudwatt

Le service d'orchestration est disponible en bêta

Heat est le service d’orchestration open-source et officiel d’OpenStack. Cloudwatt intègre aujourd’hui ce service en mode Beta.

Template Heat

Dans un “template” Heat, vous pouvez décrire une infrastructure complète : une plateforme de développement jetable, une plateforme de pré-production… Le format de fichier pour ces templates Heat s’appelle “HOT” (Heat Orchestration Template).

Grâce à Flame vous pouvez générer automatiquement un template Heat à partir d’une infrastructure déjà déployée. Par exemple, créez une infrastructure complète via l’interface web de la Console Cloudwatt et générez automatiquement un template à partir des ressources de votre choix. Ce template est personnalisable et permet de redéployer automatiquement cette infrastructure.

Cette template inclut :

  • la description de toutes les ressources : instances (gabarit, image, …), topologie réseau (IP flottante, réseau privé, groupes de sécurité), volumes…

  • l’ordre et les relations entre ces ressources : tel volume est attaché à telle instance, telle IP flottante est associée à telle instance…

Template Heat

Avant tout, Heat est fait pour gérer une infrastructure. Mais il s’intègre aussi avec des outils de configuration et de déploiement d’applications dans les instances : du simple script bash à des outils plus avancés comme Puppet ou Chef.

Moteur Heat

Ce template est soumis au moteur Heat via :

Ces derniers se basent sur l’API Heat, qui complète maintenant le autres API OpenStack ouvertes chez Cloudwatt.

A partir de ce template, Heat va en effet orchestrer la création de votre infrastructure en pilotant automatiquement les API OpenStack.

screenshot Console Cloudwatt topologie Heat

Stack Heat

A l’issue de ce déploiement automatique, vous obtenez une “stack”. Celle-ci représente l’ensemble de l’infrastructure déployée, en d’autres termes l’“instanciation” de votre template. Il est même possible de déployer plusieurs stacks en parallèle à partir d’un même template. Et surtout, détruire d’un clic une stack complète et la recréer plus tard sans effort.

Commencez à utiliser Heat dès maintenant avec notre guide pas à pas.