Blog Cloudwatt

L’orchestration passe à la vitesse supérieure

Avec la release Kilo, le moteur d’orchestration d’Openstack Heat s’est enrichi de nouvelles fonctionnalités et passe à la vitesse supérieure.

Pour mémoire, Heat est le module Openstack fournissant le service d’orchestration, composant clé de tout cloud public qui se respecte. Disponible depuis décembre 2014 sur l’offre Cloudwatt, ce service connait un grand succès auprès de nos utilisateurs qui louent sa facilité d’utilisation et les gains de temps offerts par l’automatisation. Quand il est allié aux APIs publiques de Cloudwatt, il décuple les possibilités offertes et permet par exemple le 1-clic.

Grâce au passage en release Kilo de Heat depuis quelques semaines, de nouvelles fonctionnalités sont maintenant disponibles à tous les utilisateurs du cloud public Cloudwatt :

  • Nested stack : vous avez la possibilité d’appeler des scripts dans des scripts avec une profondeur pouvant aller jusqu’à 5. Cela vous permet de structurer vos templates heat de sorte qu’un template heat « master » appelle des templates heat « slave ».
  • Amélioration de la validation pour les propriétés nova et neutron. C’est une évolution importante dans la structure même du module heat ; cela permet que des erreurs potentielles dans le template soient détectées avant son déploiement effectif. Ainsi, les ressources créées automatiquement grâce à l’orchestration ne le sont qu’après une vérification sémantique de l’intégralité du template. Une telle évolution évite la création partielle de ressources et réduit les couts de déploiement en s’assurant que seuls des modèles valides soient déployés.
  • Pause stack creation/update on a given resource (stack hooks) : Très pratique pour configurer ses instances, cela permet de faire des tests via des commandes « pause » ou « wait » et d’orchestrer comme bon nous semble le template Heat, des ressources pouvant attendre qu’une configuration soit effectuée sur une autre avant de se lancer, ce qui permet de ne pas avoir d’erreur liée à l’orchestration.
  • « digest » et « repeat » : 2 nouvelles fonctions disponibles avec la version 20150430 des templates heat. Ces commandes permettent respectivement :
  • Digest : changer de format un paramètre
  • Repeat : Cela permet de répéter plusieurs fois une opération dans un template afin de pouvoir traiter une liste en entrée
  • Accès direct à l’URL de la console spice / vnc dans les paramètres de sortie de la stack.

Des exemples d’utilisation de ces nouvelles commandes / ressources sont disponibles dans un article dédié sur notre blog technique.

Commencez à utiliser Heat dès maintenant avec notre guide pas à pas et bénéficiez de toute sa puissance.