Nous contacter

Comment fonctionne le cloud computing ?

Le cloud computing appelé aussi le cloud est la possibilité d’exploiter sur internet des serveurs informatiques qui ne sont pas nécessairement accessibles physiquement. Il s’agit simplement de donner l’accès aux salariés d’une entreprise ou d’une structure publique à un ensemble de fichiers en ligne. Et ceci peu importe le moment et le lieu où ces derniers se connectent. C’est une délocalisation de l’infrastructure informatique qui offre aux entreprises et aux institutions publiques une grande souplesse en termes de gestion et d’administration des serveurs informatiques. Les entreprises qui choisissent un hébergement web réalisent des économies de coût considérables en optant pour une option d’hébergement cloud. Le cloud public, contrairement au cloud perso, est une offre professionnelle de cloud sécurisé. Cela ne veut pas dire que les données sont accessibles par n’importe qui. Cela veut simplement dire que les données sont disponibles dans des serveurs qui eux-mêmes sont accessibles par un certain nombre d’utilisateurs.

Les offres de serveurs web

Basées sur le principe de la virtualisation, les offres de serveurs virtuels ou serveurs dédiés virtuels se sont développées pour apporter des réponses aux besoins changeants des entreprises. Les data centers ou les serveurs informatiques physiques qui servent à stocker les informations nécessaires aux activités des entreprises se sont aussi développées.

La question de la protection des données et la location du centre de données est primordiale. Il est crucial que les données envoyées dans l’espace cloud soient protégées et confidentielles. Par ailleurs, leur lieu de localisation conditionne les lois qui seront appliquées et auxquelles les entreprises seront soumises. Avec une option de stockage cloud sécurisée et fiable, les entreprises peuvent profiter d’un ensemble de puissance de calcul et de mémoire. Les entreprises n’auraient donc plus besoin de serveurs propres. Certaines grandes entreprises de l’univers informatique et dans le web profitent des ressources informatiques liées au stockage sur internet sans pour autant supporter les coûts d’investissements dans les infrastructures et les solutions informatiques.

Avantages du cloud computing

Le stockage nuage est pratique et en terme de coût avantageux si on le compare avec le stockage physique des données. C’est une façon de baisser le coût de l’informatique dans les entreprises. Comparé à l’achat d’un serveur informatique, l’usage d’un serveur virtuel décharge les entreprises des coûts de gestion et d’administration d’un serveur physique. L’équation économique du cloud est intéressante vu que les coûts d’infrastructure sont supportés par le fournisseur de service. Les plateformes de type saas iaas paas service sont des solutions optimisées et fiables qui offrent la possibilité de relever les défis du big data.

Qu’est-ce que le big data ?

La digitalisation a accentué le phénomène de big data ou de données volumineuses. Et il existe une grande convergence entre le big data et les nouveaux défis rencontrés par les entreprises en termes de stratégie décisionnelle, de gestion des risques ou encore d’analyse prédictive du comportement du client par exemple. Le big data a un champ d’application large et il concerne un grand nombre de secteurs. Business intelligence, finance, retail… le big data est devenu un enjeu de taille.

Traiter et analyser des données massives nécessitent des ressources matérielles, immatérielles et humaines considérables. C’est la raison pour laquelle le big data se marie naturellement avec le cloud computing grâce à la technologie Hadoop au niveau du serveur cloud. Cette dernière donne la possibilité d’apporter des réponses aux enjeux du big data afin de le rendre profitable pour les entreprises.