Nous contacter

Pourquoi utiliser l’espace cloud ?

Le nuage est un ensemble de serveurs informatiques distants qui donne la possibilité d’accéder aux utilisateurs, via une connexion internet, à un ensemble de fichiers. Ils profitent donc d’un accès libre-service où qu’ils soient. Les techniques de virtualisation permettent donc aux entreprises et aux institutions publiques de faire des économies de coûts informatiques. L’élasticité, l’ouverture, la mutualisation et le paiement à l’utilisation sont des avantages financiers considérables.

L’hébergement cloud ou l’hébergement en ligne sert à fournir aux clients la possibilité d’administrer à distance leurs serveurs virtuels. On parle de fournir aux clients une partie des ressources d’un serveur physique à travers des techniques de virtualisation informatique. Le cloud public, à titre d’exemple, ne veut pas dire que les données sont accessibles par n’importe qui. On parle d’une option de serveur cloud permettant un accès en libre-service à un ensemble de services, de fonctionnalités et de logiciels et que la facturation se fait à l’utilisation. Ce qui donne la possibilité d’obtenir des économies de coûts d’hébergement cloud considérables.

Quel cloud choisir ?

Basés sur le principe de la virtualisation, les propositions de serveurs virtuels ou serveurs en ligne se sont développées pour répondre aux besoins changeants des entreprises. Les data centers qui servent à stocker les informations nécessaires aux activités des entreprises se sont aussi développées. La localisation des données et leur protection grâce à des infrastructures protégées demeurent nécessaires pour les entreprises. C’est un fait avéré, l’infrastructure informatique réside dans le centre d’analyse du prestataire. Ce dernier assure l’intégrité des données qui y sont disponibles, que le cloud choisi soit un cloud public, dédié ou hybride.

Les solutions de stockage cloud sont des techniques innovantes qui deviendront le service de demain à cause de la multiplicité des données et de leur provenance. Elles permettent une analyse rapide des données, sans avoir besoin de serveurs physiques. Des géants informatiques et du web utilisent le stockage sur internet sans avoir des coûts liés à l’infrastructure informatique. Ces coûts sont supportés directement par le prestataire de service qui supporte les coûts d’exploitation liés à la maintenance, aux mises à jour, aux frais de refroidissement des serveurs, etc. Les garanties en termes de localisation et de protection des données constituent des éléments de choix du stockage sur internet.

Hadoop Big data

Il existe de nombreuses solutions de stockage virtuel. La digitalisation a accentué le phénomène de big data ou de données volumineuses. Et il existe une réelle convergence entre le big data et les nouveaux défis rencontrés par les entreprises en termes d’informatique décisionnelle, de gestion des risques ou encore d’analyse prédictive du comportement du consommateur par exemple. Cela passe par le big data et son traitement à travers des technologies comme Hadoop as a service. Le big data se démocratise, il devient un enjeu stratégique pour les entreprises et nécessite des techniques tournées vers la rapidité et la flexibilité pour analyser des données non structurées. L’objectif étant d’exploiter le big data pour en faire un levier de développement actionnable pour les entreprises.

>