Nous contacter

Que signifie Apache Hadoop ?

La définition du cloud ou de l’informatique en nuage concerne l’exploitation de serveurs informatiques physiquement distants et accessibles sur internet. Le principe du cloud informatique de façon générale est simple, il s’agit de simplifier le travail de la totalité des collaborateurs en leur donnant accès à des informations accessibles n’importe où et à n’importe quel moment. Les technologies de virtualisation permettent donc aux entreprises et aux institutions publiques de faire des économies de dépenses informatiques. L’élasticité, l’ouverture, la mutualisation et le paiement à l’utilisation sont des avantages économiques considérables.

L’hébergement cloud ou le cloud hosting sert à à présenter aux clients la possibilité d’administrer à distance leurs serveurs en ligne. On parle de présenter aux clients une partie des ressources d’un serveur physique à travers des techniques de virtualisation informatique. Le cloud public, à titre d’exemple, ne veut pas dire que les données sont accessibles par n’importe qui. On parle d’une option de serveur cloud permettant un accès en à tout moment à un ensemble de prestations, de fonctionnalités et de logiciels et que la facturation se fait à l’utilisation. Ce qui donne la possibilité d’obtenir des économies de dépenses d’hébergement cloud considérables. Basées sur le principe de la virtualisation, les offres de serveurs en ligne ou serveurs dédiés virtuels se sont développées pour répondre aux besoins changeants des entreprises. Les datacenters qui servent à stocker les informations utiles aux activités des entreprises se sont également développées.

La protection des données en ligne

La question de la protection des données et la location du centre de données est primordiale. Il est crucial que les données envoyées dans le nuage soient sécurisées et confidentielles. Par ailleurs leur pays de localisation conditionne les lois qui seront appliquées et auxquelles les entreprises seront soumises.

Les solutions de stockage cloud sont des technologies innovantes qui deviendront le service de demain à cause de la multiplicité des données et de leur provenance. Elles permettent un traitement rapide des données, sans avoir besoin de serveurs physiques. Des géants informatiques et du web utilisent le stockage sur internet sans avoir de dépenses liées à l’infrastructure informatique. Les mises à jour logicielles et matérielles sont totalement gérées par les prestataires, ce qui libère le département informatique des entreprises d’une charge de travail important. Par ailleurs, lorsqu’il s’agit de stockage sur internet, la localisation des données et leur sécurisation grâce à des infrastructures hautement sécurisées sont un enjeu de taille.

La distribution Hadoop

Le big data ou les données en masse désignent l’explosion du volume de données numérisées. Le big data trouve des applications dans des domaines aussi divers que l’automobile, les prestations collectifs, le domaine énergétique, la recherche médicale, etc. L’innovation provient des nouveaux usages du Big Data. Les distributions Hadoop-as-a-service dans le cloud, par exemple, offrent aux entreprises ayant de très fortes volumétries de données à traiter, la possibilité de développer des projets autour du Big Data tout en réduisant les efforts à mettre en œuvre pour le développement et l’opérationnel. L’idée est qu’une distribution contient différents projets de l’écosystème Apache Hadoop et offre des outils graphiques pour le déploiement, l’administration et monitoring des clusters Hadoop. Ce qui permet de déployer un environnement opérationnel efficace qui permette d’obtenir toutes les informations sur les données.