Nous contacter

Que signifie le big data dans le cloud ?

Que signifie le big data dans le cloud ?

Le cloud computing appelé également le cloud est la possibilité d’exploiter en ligne des serveurs informatiques qui ne sont pas nécessairement accessibles physiquement. On parle clairement de donner l’accès aux collaborateurs d’une entreprise ou d’une structure publique à un ensemble de données. Et ceci peu importe le moment et le lieu où ceux-ci se connectent. Les technologies de virtualisation permettent donc aux entreprises et aux institutions publiques de faire des économies de dépenses informatiques. L’élasticité, l’ouverture, la mutualisation et le paiement à l’utilisation sont des avantages financiers considérables.

L’hébergement cloud est une solution d’hébergement web. En optant pour une solution d’hébergement cloud, les entreprises choisissent de réduire les dépenses liées à un centre de traitement de leurs données. Le cloud public par exemple est souvent justifié par le coût et le besoin d’avoir accès, en libre-service, à des services et des fonctionnalités en fonction des objectifs et des conditions techniques de l’entreprise. Ce n’est pas pour autant que les données sont publiquement disponibles pour tous. Les serveurs cloud ou les serveurs en ligne sont des serveurs web qui permettent de partager les dépenses puisque de nombreux clients peuvent y avoir accès en passant par une connexion internet. L’idée de mettre à disposition des entreprises un disque dur en ligne est une solution dans le but de s’adapter à leur nouveau besoin en ressources informatiques en ligne.

La sécurité des données

La question de la sécurité des données et la location du centre de données est primordiale. Il est important que les données envoyées dans le nuage soient sécurisées et confidentielles. Par ailleurs leur lieu de localisation conditionne les lois qui seront appliquées et auxquelles les entreprises seront soumises. Avec une solution de stockage cloud sécurisée et fiable, les entreprises peuvent profiter d’un ensemble de puissance de calcul et de mémoire. Les entreprises n’auraient donc plus besoin de serveurs propres. Certaines grandes entreprises de l’univers informatique et dans le web profitent des ressources informatiques liées au stockage en ligne sans pour autant supporter les dépenses d’investissements dans les infrastructures et les solutions informatiques.

Le stockage cloud est pratique et en terme de budget avantageux si on le compare avec le stockage physique des données. C’est un moyen de baisser le coût de l’informatique dans les entreprises. Comparé à l’achat d’un serveur informatique, l’usage d’un serveur virtuel décharge les entreprises des dépenses de gestion et d’administration d’un serveur physique. L’équation financière du cloud est intéressante puisque les dépenses d’infrastructure sont supportées par le fournisseur de service.

Application Big data

Il existe de nombreuses solutions de stockage cloud. Une solution performante de type SaaS - Software as a service, par exemple, répond à des cas d’utilisation concrets tel que le big data par exemple. Le big data sont les données en masse ou mégadonnées qui pourraient assister les entreprises dans leur prise de décision, dans la réduction des risques ou encore dans l’analyse prédictive appliquée à différents secteurs financiers, scientifiques, médicales, etc. A l’heure de la multiplicité des données et de leurs sources, le big data est en voie de développement accéléré. Il devient un réel enjeu stratégique pour les entreprises. Il est possible à présent d’exploiter le big data pour le transformer en connaissances actionnables puis en profits pour les entreprises.