Nous contacter

Que signifie le serveur cloud open source ?

La définition du cloud ou de l’informatique en nuage concerne l’exploitation de serveurs informatiques physiquement distants et accessibles sur internet. L’objectif du cloud en ligne de manière générale est simple, il s’agit de simplifier le travail de la totalité des salariés en leur donnant accès à des informations accessibles n’importe où et à n’importe quel moment. C’est une délocalisation de l’infrastructure informatique qui offre aux entreprises et aux organismes publics une grande souplesse en termes de gestion et d’administration des serveurs informatiques. Les entreprises qui choisissent un hébergement web réalisent des économies de coût considérables en optant pour une solution d’hébergement cloud. Le cloud open source est basé sur des solutions Open Source sécurisées, modulaires et innovantes. Le cloud public est une des offres de cloud sécurisé. Cela ne veut pas dire que les données sont accessibles par n’importe qui. Cela veut clairement dire que les données sont stockées dans des serveurs qui eux-mêmes sont accessibles par un certain nombre d’utilisateurs.

Le cloud computing

Les serveurs virtuels ou serveurs en ligne sont des serveurs dans le cloud. Avec le développement du cloud computing, les centres de données, où sont regroupés les équipements du système d’information des entreprises voient le jour. Ils servent à stocker les informations importantes aux activités des entreprises. La question de la protection des données et la location du centre de données est primordiale. Il est important que les données envoyées dans le nuage soient protégées et confidentielles. Par ailleurs leur pays de localisation ainsi que le contrat conditionnent les lois qui seront appliquées et auxquelles les entreprises seront soumises.

Les solutions de stockage cloud sont des technologies innovantes qui deviendront le service de demain à cause de la multiplicité des données et de leur provenance. Elles permettent un analyse optimale des données, sans avoir besoin de serveurs physiques. Des géants informatiques et du web utilisent le stockage sur le web sans avoir des coûts liés à l’infrastructure informatique. Ces coûts sont supportés directement par le prestataire de service qui prend en charge les coûts d’exploitation liés à la maintenance, aux mises à jour, aux frais de refroidissement des serveurs, etc. Les garanties en termes de localisation et de protection des données constituent des éléments de choix du stockage sur le web.

Hadoop as a service

La digitalisation a accentué le phénomène de big data ou de données volumineuses. Et il existe une grande convergence entre le big data et les nouveaux défis rencontrés par les entreprises en termes de stratégie décisionnelle, de gestion des risques ou encore d’analyse prédictive du comportement du client par exemple. Le big data a un champ d’application vaste et il concerne un grand nombre de secteurs. Les distributions Hadoop-as-a-service dans le cloud, par exemple, offrent aux entreprises ayant de très fortes volumétries de données à traiter, la possibilité de développer des projets autour du Big Data tout en réduisant les efforts à mettre en œuvre pour le développement et l’opérationnel.