Nous contacter

Le cloud computing appelé également le cloud est la possibilité d’exploiter sur le net des serveurs informatiques qui ne sont pas nécessairement accessibles physiquement. On parle simplement de donner l’accès aux collaborateurs d’une entreprise ou d’un établissement public à un ensemble de données. Et ceci quel que soit le moment et le lieu où ces-derniers se connectent. Les technologies de virtualisation permettent donc aux entreprises et aux institutions publiques de faire des économies de coûts informatiques. L’élasticité, l’ouverture, la mutualisation et le paiement à l’usage sont des avantages économiques considérables.

Stocker des fichiers en ligne

Les entreprises qui font le choix d’un hébergement web réalisent des économies de coût considérables en optant pour une solution d’hébergement cloud. Le cloud public est une des propositions de cloud sécurisé. Cela ne veut pas dire que les données sont accessibles par n’importe qui. Cela veut simplement dire que les données ou fichiers en ligne sont disponibles dans des serveurs qui eux-mêmes sont accessibles par un certain nombre d’utilisateurs. Les serveurs cloud ou les serveurs en ligne sont des serveurs web qui permettent de partager les coûts puisque plusieurs clients peuvent y avoir accès en passant par une connexion internet. L’idée de mettre à disposition des entreprises un disque dur sur le net est une solution dans le but de s’adapter à leurs nouveaux besoins en ressources informatiques sur le net. Les bases de données, étant sensibles, les centres de données ont ordinairement un haut niveau de protection. L’environnement physique des data centers est par ailleurs continuellement sous surveillance.

Les solutions de cloud hosting sont des technologies innovantes qui deviendront le service de demain à cause de la multiplicité des données et de leur provenance. Elles permettent une analyse rapide des données, sans avoir besoin de serveurs physiques. Des géants informatiques et du web ont recours au stockage sur le net sans avoir des coûts liés à l’infrastructure informatique.

Cluster de serveurs

La digitalisation a accentué le phénomène de big data ou de données volumineuses. Et il existe une réelle convergence entre le big data et les nouveaux défis rencontrés par les entreprises en termes de stratégie décisionnelle, de gestion des risques ou encore d’analyse prédictive du comportement du client par exemple. Le big data a un champ d’application large et concerne plusieurs secteurs. Hadoop as a service est une composante du big data dans la mesure où il est utilisé par des entreprises ayant de très fortes volumétries de données à traiter. Parmi elles, on trouve notamment des géants du web. Apache hadoop se marie naturellement avec le big data et des possibilités de stockage des données en ligne.

A l’heure de la multiplicité des données et de leurs sources, le big data est en voie de déploiement accéléré. Il devient un réel enjeu stratégique pour les entreprises. Il est possible dorénavant d’exploiter le big data pour ls transformer en connaissances actionnables puis en profits pour les entreprises tout en le combinant à des solutions de cloud computing.