Y a-t-il des risques à utiliser le Cloud Computing ?

Y a-t-il des risques à utiliser le Cloud Computing ?

De nombreuses idées reçues

Risques de piratage des plateformes, problèmes de confidentialité des données… : les solutions de Cloud Computing suscitent de nombreuses craintes chez les particuliers et les entreprises.

Patriot Act et risques liés au cloud computing

En termes de Cloud Computing, la question de la localisation des données figure au rang des principales sources d’inquiétude des entreprises. La raison ? Le vote de l’USA Patriot Act en 2001. Cette loi permet aux autorités comme le FBI d’accéder aux documents hébergés par les sociétés américaines de Cloud Computing sans avoir à en avertir les propriétaires et sans obligation de supervision par un juge.

En Europe, les entreprises de Cloud Computing ne sont pas soumises à cette loi, mais régies par la directive européenne sur la protection des données. Celle-ci soumet notamment le transfert des fichiers en dehors de l’Union à de strictes conditions.

"En faisant appel à une entreprise française ou européenne pour l’hébergement de vos données, vous limitez donc les risques potentiels de perte d’informations confidentielles."

Sécurité des plateformes de stockage

Cloudwatt s’appuie sur le savoir-faire et les compétences de ses partenaires Thales et Orange pour garantir la sécurité de ses sites de stockage. Le Datacenter de Cloudwatt est sécurisé à différents niveaux : protocoles précis afin de protéger les serveurs, accès réglementés et contrôlés …

Outre ces mesures, les utilisateurs peuvent également se prémunir à leur niveau face aux risques du Cloud Computing, en choisissant par exemple des codes d’accès complexes et en les renouvelant régulièrement.

Question précédente Question suivante